Docteur Alexis Delobaux

Chirurgie esthétique/

Gynécomastie

Intervention

45 minutes à 1h30

Anesthésie

générale 

Retour au domicile 

après opération

Convalescence entre 10

et 15 jours

La Gynécomastie à Bordeaux 

 

Le mot du Dr Delobaux

« Les hommes prêtent de plus en plus attention à leur image et le culte du corps est omniprésent dans notre société connectée dans laquelle le physique devient une carte de visite, un passeport pour la réussite sociale. La présence sur le thorax de l’ homme de stigmates féminin tend à nuire à l’image de virilité érigée par notre société. Malgré les heures passées en salle de sport pour galber les muscles du thorax, la présence de tissu glandulaire ou d’un excédent de graisse fixée devant les pectoraux tend à féminiser le thorax des hommes atteints de gynécomastie.

Une intervention courte et simple de chirurgie esthétique permettra de résoudre rapidement ce problème, avec un résultat discret et naturel. »

 

Qu’est-ce que la gynécomastie?

Il s’agit d’ une augmentation du volume de la poitrine chez l’homme. Le tissu présent peut être de nature glandulaire ou de nature graisseuse (adipomastie) ou mixte (adipo-gynécomastie). Elle peut être présente des deux côtés et donner l’aspect d’un véritable sein.

Un excédent de peau peut être présent en plus du volume de tissu glandulaire et/ou graisseux. 

 

D’où vient la gynécomastie ?

Aucune cause n’est retrouvée dans la plupart des cas. On parle de gynécomastie idiopathique. Dans de rares cas, elle peut être liée à des perturbations hormonales ou à l’effet secondaire d’un médicament. Un bilan réalisé auprès d’un endocrinologue peut éclaircir les causes de la gynécomastie.

Quels sont les symptômes d’une gynécomastie ?

Le premier effet néfaste de la gynécomastie est d’ordre psychologique, c’est une pathologie très mal vécue par les hommes du fait du caractère féminisant de l’augmentation de volume de la poitrine. Certaines personnes développent des troubles psychologiques.

Par ailleurs, en-dehors des gênes liés au retentissement social ( déshabillage en public, honte devant le partenaire…), la présence de glande à ce niveau peut provoquer des douleurs.

 

En quoi consiste l’ intervention ?

Le but est de vous redonner un thorax masculin en réduisant le volume de la poitrine, pour ce faire il existe plusieurs techniques.

Il est possible de lipoaspirer le surplus de graisse du thorax si on ne détecte pas de présence de glande, dans ce cas la cicatrice sera minime si il n’y a pas d’excédent cutané.

Dans le cas où de la glande est retrouvée au niveau du thorax, une incision courte est nécessaire pour retirer ce tissu.

Par ailleurs dans le cas où un excès de peau est présent, il convient de réaliser une cicatrice autour de l’aréole pour absorber et réduire le surplus de peau.

Tout ceci sera déterminé lors de la consultation.

 

Avant l’intervention

Vous discuterez avec votre chirurgien pendant la consultation de vos souhaits et de vos attentes , cela permettra de définir de façon précise votre projet.

Votre silhouette sera analysée et examinée pour adapter au mieux la technique opératoire à votre morphologie et à vos attentes.

De nombreuses photos seront prises et nous vous proposerons une simulation des résultats vers lesquels nous nous dirigerons pour vous permettre de vous projeter.

Nous évaluerons également la qualité de la peau, la cicatrisation, l’importance de l’exposition au soleil en raison de leur incidence possible sur l’intervention et ses suites.

Nous conviendrons ensemble des zones à traiter et la quantité de tissus graisseux à retirer.

Nous déciderons ensemble de la technique opératoire qui convient le mieux à votre cas.

 

Le jour de l'intervention

Le matin de l’intervention le chirurgien passera dans votre chambre pour répondre à vos questions et tracer les zones où seront dissimulées les cicatrices et les parties de votre corps que nous traiterons.

Pour votre confort , l’intervention se déroule sous anesthésie générale et dure de 45 mn à 1h30 selon les cas.

 

Après l’intervention

L’intervention se fait en ambulatoire le plus souvent et vous pourrez rentrer à votre domicile quelques heures après l’intervention, il faudra prévoir une personne accompagnante pour le retour à domicile.

Des hématomes et des bleus au niveau des zones traitées , de même que des gonflements et oedèmes  peuvent apparaître.

Ceux-ci peuvent persister plusieurs semaines mais s’estompent toujours avec le temps.

Les bleus s'estompent plus ou moins vite selon le type de peau de chacun et la nature des gestes effectués pendant l’opération, mais disparaîtront en totalité environ 15 jours après. 

A votre retour à domicile un repos complet et sans effort sera observé et un arrêt de travail de 10 à 15 jours est conseillé. L'ablation des fils se fait entre le 15ème et le 20 ème jour.

Vous reprendrez les activités sportives au bout de deux mois et éviterez toute consommation de tabac et exposition solaire. 

Vous verrez votre chirurgien plusieurs fois en consultation de contrôle.

Un vêtement compressif sera à porter pendant 1 à 2 mois après l’intervention.

Les douleurs peuvent persister quelques jours mais vous disposerez de toutes les prescriptions nécessaires à votre confort.

Le résultat est définitif et visible entre le troisième et le sixième mois. 

 

Quels sont les risques de l’intervention ?

Toutes les  interventions comportent un certain nombre de risques, possibilités d'infection et/ou de cicatrisation compliquées. Les saignements, oedèmes, ecchymoses peuvent apparaître, et cela malgré toutes les précautions prises par le chirurgien.

La sensibilité  peut être altérée au niveau des zones opérées , ceci n’est que transitoire et en quelques semaines tout rentre dans l’ordre.

Votre cicatrisation peut être difficile, ce facteur ne dépend pas du chirurgien mais des capacités de votre peau à cicatriser.

Une infection peut survenir, souvent déclenchée par la multiplication des germes présents sur votre peau, un traitement par antibiotique vous est prescrit et tout rentre dans l’ordre rapidement.

Les œdèmes et les ecchymoses sont des conséquences normales de l’intervention , ils sont plus ou moins importants et persisteront plusieurs jours.

 

 

Vos Questions

 

Quelles cicatrices aurai-je pars l’intervention ?

Tout dépend de la présence ou non de glande et/ou de peau au niveau de votre poitrine.

Dans le cas où beaucoup de peau excédentaire est présente, il faudra faire une cicatrice autour de l’aréole, de la même façon, si du tissu glandulaire est présent, il faudra également faire une petite cicatrice sur l’aréole; sinon, des petites cicatrices de 5 mm suffiront.

Aurai-je des problèmes de sensibilité après l’intervention ?

C’est possible, immédiatement après l’intervention, la peau de la poitrine peut devenir moins sensible ou insensible temporairement, avec des sensations cartonnées au toucher. 

 

La gynécomastie peut-elle récidiver ?

Non, en l’absence de trouble hormonal ou de variations pondérales importantes, la gynécomastie ne récidive pas.

Une cure de gynécomastie augmente-t-elle le risque de cancer du sein chez l’homme?

Non, cela n’augmente pas le risque de cancer du sein.

Puis-je être pris en charge par la sécurité sociale?

Dans le cas où de la glande est présente au niveau du sein, le traitement est en partie pris en charge par l’assurance maladie.

 

Peut-on diminuer la taille des aréoles lors d’une gynécomastie?

Oui, les aréoles peuvent être réduites pour améliorer leur esthétique.

Interventions complémentaires

La gynécomastie vous intéresse et vous souhaitez plus d'informations ?

Le Dr Delobaux est à votre écoute

Consultez la fiche SOFCPRE  sur la gynécomastie et n'hésitez pas à poser vos questions au Dr Delobaux qui se fera un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais ou prenez directement rendez-vous avec lui pour une consultation dans son cabinet de Bordeaux.